Livraison GRATUITE à partir de €50,00 d'achat

La mastication chez le chien : ce qu’il faut savoir

Publié par Kanpaw Kanpaw le

La mastication chez le chien : ce qu’il faut savoir

La mastication chez le chien : un besoin fondamental


Tout aussi importante que la dépense physique, la mastication chez le chien ne doit pas être prise à la légère. Pour l’animal, il s’agit d’une activité énergivore, essentielle pour son bon développement et son bien-être. Et le vôtre ! Eh oui, la mastication canine n’est pas seulement une histoire de plaisir gustatif. Elle favorise des comportements positifs qui vous faciliteront le quotidien. Maintenant, vous savez que votre compagnon à poil doit mastiquer. Mais pourquoi est-ce indispensable ? Que lui donner à machouiller ? Kanpaw vous explique tout !

Aux origines de la mastication chez le chien 

Nature du chien

Avant tout, posons-nous une question simple : qu’est-ce qu’un chien ? Nos fidèles compagnons font partie de la famille des canidés, comme le loup, le coyote et le fennec. Il s’agit de mammifères carnivores digitigrades de type terrestre. Ils possèdent : 

  • des jambes fines et des pattes étroites ;

  • des ongles non rétractiles ;

  • une longue mâchoire.

Bien qu’il existe pléthore de débats concernant le régime alimentaire canin, le chien se révèle bel et bien carnivore. À l’état sauvage, il se nourrit essentiellement de chair crue issue de la chasse. Il n’est donc pas rare qu’il consomme des os. 


Aussi, on qualifie notre ami à poils de carnivore carnassier. Il s’agit d’une expression répandue, mais bien souvent incomprise :


  • Carnivore signifie « qui se nourrit de chair ».
  • Carnassier est un mot polysémique. Dans un premier temps, il s’érige en synonyme du terme carnivore. En l’espèce, l’expression carnassier se rapporte aux dents caractéristiques des canidés, appelées « carnassières ».


Composition de la mâchoire canine


Le chien adulte possède une dentition de 42 dents. Sa mâchoire, destinée au broyage ainsi qu’au déchiquetage, révèle des muscles masticateurs particulièrement développés. Ceux-ci interviennent dans le processus d’élévation de la mandibule. En conséquence, ils contribuent au rapprochement des mâchoires. On en dénombre 3 grandes catégories :


  • Les muscles temporaux. Localisés au-dessus du crâne, ils s’avèrent particulièrement puissants.
  • Les muscles masséters. Très développés chez les carnivores, ils sont situés dans le plat de la joue.
  • Les muscles ptérygoïdiens. Ces derniers se trouvent à la base du crâne.

D’un point de vue anatomique, la mâchoire canine se décompose en deux parties : 


  • La mâchoire supérieure. Constituée de 20 dents, celle-ci fait état de 6 incisives, 2 canines, 8 prémolaires et 4 molaires.
  • La mâchoire inférieure. Avec un total de 22 dents, elle met en exergue 6 incisives, 2 canines, 8 prémolaires et 6 molaires

Chaque type de dents répond à un besoin spécifique du chien :


  • Les incisives. Regroupées sur le devant de la gueule, elles servent à couper la nourriture et rogner les os.
  • Les canines. Communément qualifiées de « crocs », elles ont pour fonction de saisir et de trancher.
  • Les prémolaires. Coupantes, elles permettent de déchiqueter et broyer. La quatrième prémolaire est une dent carnassière (mâchoire supérieure).
  • Les molaires. Plus aplaties que les prémolaires, elles contribuent au processus de broyage et de déchiquetage. La première molaire est considérée comme étant la carnassière (mâchoire inférieure).

Ainsi, la mâchoire canine est façonnée de manière à faciliter le tranchage, le déchiquetage et le broyage. Au regard de la nature et de l’anatomie canine, la mastication chez le chien apparaît comme indispensable. 


Les bienfaits de l’activité masticatoire 

Hygiène bucco-dentaire

Pourquoi mon chien a-t-il toujours quelque chose dans la gueule ? Voilà une question qui revient régulièrement. La mastication chez les chiens s’avère fondamentale, notamment en matière d’hygiène. La mastication canine est un phénomène naturel. En effet, à l’état sauvage, le canidé consomme régulièrement des os. De la sorte, sa santé bucco-dentaire est préservée.


Aujourd’hui, le régime alimentaire de nos bêtes à poils est davantage industriel que naturel. Les croquettes et la pâtée ne leur permettent pas de s’adonner à la mastication comme il se doit. Si le chien est privé de cette dépense, les résidus alimentaires logés dans sa gueule demeurent. Cela favorise la prolifération de bactéries. Au contact du calcium présent dans la salive canine, le tartre fait progressivement son apparition.


Soyons prudents ! Le tartre est un véritable danger pour nos compagnons. Nocif, il provoque : 


  • des gingivites ;
  • le déchaussement des dents ;
  • des douleurs dentaires, à l’origine du refus du canidé de s’alimenter ;
  • une atteinte du système immunitaire.

Pour nettoyer naturellement les dents de votre chien, il suffit de lui donner un produit à mastiquer. C’est toute sa denture qui en profite ! 


Apprentissage canin


Votre chien vous mordille les mains ? Il est incapable de rester seul, sans détruire ? Il éprouve des difficultés à gérer sa frustration ? Et si Kanpaw vous disait que ces soucis éducatifs peuvent se régler avec une dépense masticatoire saine ?


La mastication a un impact positif sur le chien, l’objectif étant de le stimuler. Qu’il soit chiot ou adulte, une pratique régulière vise à apaiser le chien et à diminuer les comportements négatifs. 


Pilier de l’apprentissage, la dépense masticatoire permet à votre fidèle compagnon de :


  • Mieux gérer ses émotions. Chez le chiot, l’apprentissage des émotions fait partie intégrante de son développement. Il n’est pas aisé de lui enseigner comment les appréhender. Les exercices de mastication lui permettent de canaliser son énergie en se focalisant sur une seule et même activité.
  • Apprendre sereinement la solitude. Lorsqu’on laisse un chiot seul pour la première fois, on s’inquiète. A-t-il peur ? Va-t-il mettre le logement sens dessus dessous ? Là encore, chaque chien est différent. Certains n’auront aucun mal à se retrouver seuls. Pour d’autres, il s’agira d’un obstacle à franchir. À cette occasion, des comportements destructeurs peuvent être observés. Dans tous les cas, laisser un jouet de mastication à la disposition de l’animal ne peut pas lui faire de mal. Votre compagnon pourra s’occuper, et vous serez moins anxieux à l’idée de vous en aller.
  • Limiter les mordillements. Quel cauchemar, ces dents de lait ! Le chiot a beau être mignon à souhait, sa denture endolorit vos mains. C’est pourquoi il est préférable qu’il fasse ses dents sur des friandises ou des jouets conçus à cet effet !

Les produits de mastication canine

Produits naturels de mastication

En plus de procurer un réel plaisir au chien, l’activité masticatoire possède des vertus en matière d’hygiène bucco-dentaire et d’éducation. Vous vous sentez perdu parmi l’abondance de friandises canines ? Vous aimeriez connaître les produits à privilégier pour une mastication efficace et sécurisée ? Kanpaw vous livre tous ses secrets !


En boutique ou sur le web, on ne sait jamais trop quoi acheter. Il y a tellement de choix ! Demeurons tout de même sur nos gardes. Certains articles ne sont pas adaptés à la consommation canine. Chez Kanpaw, on ne plaisante pas avec le bien-être masticatoire : nos canidés favoris le valent bien. 


Pour une dépense saine, vos compagnons de tous les jours apprécieront :


  • Les os. Friandise naturelle par excellence, l’os ravit les papilles du chien. Si vous souhaitez donner des os à votre chien, veillez à ce qu’il soit cru et charnu. L’os cuit devient cassant. Un véritable risque de perforation existe. De plus, il doit être charnu, c’est-à-dire composé d’au moins 30 % de viande. Choisissez-le en fonction du gabarit de votre animal et de son expérience. On ne donnera pas d’ailes de poulet à un masticateur débutant, pas plus qu’un cou de dinde à un chihuahua. Attention, les os porteurs (fémurs, rotules, etc.) sont cependant à exclure. Très durs, ils peuvent provoquer des obstructions intestinales et briser les dents du chien.
  • Les peaux. Cerf, chameau, bœuf, agneau… il existe une grande variété de peaux. Elles nettoient et détartrent en profondeur la denture de votre loulou. Cette friandise convient aux chiens actifs, friands de fortes odeurs. Nos peaux sont 100 % naturelles et sans additifs.
  • Les sabots de bœuf. La friandise phare des masticateurs expérimentés ! Lorsque vous offrez un sabot à votre chien, vous lui offrez en réalité une dépense masticatoire de folie ! Il s’agit d’un produit durable et naturel. L’astuce Kanpaw : fourrez-le avec des croquettes ou de la pâtée, puis placez le sabot au congélateur quelques heures. Veillez cependant à déduire cet apport de sa ration journalière.
  • Les oreilles séchées. Tout comme pour les peaux, les oreilles d’animaux séchées font la joie de nos fidèles compagnons. Avec ou sans poils, elles deviennent rapidement leur pêché mignon. 

Par sécurité, il est vivement recommandé d’observer et de contrôler l’activité masticatoire. Un chiot doit être gardé sous surveillance. A contrario, si vous souhaitez laisser seul votre chien adulte, attendez qu’il soit prêt et suffisamment mature.

Jouets de mastication

À côté des friandises naturelles, une multitude de jeux de mastication est vendue dans les magasins pour animaux. En outre, il est conseillé de superviser dans un premier temps les séances de mastication.


Pour sélectionner le jouet approprié, pensez à prendre en compte les caractéristiques suivantes :


  • l’âge du chien ;
  • le gabarit du chien ;
  • la race du chien ;
  • les capacités masticatoires du chien.

Parmi les jouets à mâcher les plus connus, vous trouverez :


  • La gamme Kong. Nombreux sont les adeptes des jouets Kong. En effet, leur réputation n’est plus à faire. Toutes les familles, ou presque, en possèdent au moins un. Excellent remède pour apprendre la solitude, ces merveilles font le bonheur de nos bêtes à poils. Pourquoi ? Ils peuvent les mastiquer autant qu’ils veulent sans les abîmer. L’astuce Kanpaw : dispersez quelques poissons séchés, ajoutez de l'eau, puis placez-le au congélateur. Plaisir garanti !
  • La gamme West Paw Design. Ces jouets d’occupation sont très résistants et permettent au chien de mastiquer en s’amusant. Écologiques et recyclables, les produits West Paw Design sont sans danger pour le chien.
  • Les balles interactives. Il s’agit de balles en caoutchouc où sont cachées des friandises. Durant sa quête de gourmandises, votre chien entretient son hygiène bucco-dentaire. Il s’agit d’un très bon compromis entre stimulation mentale et mastication. L’astuce Kanpaw : si vous ne possédez pas de balle interactive, vous pouvez organiser une petite chasse au trésor au sein de votre jardin. Cachez-y des friandises et laissez son flair le guider.


Désormais, la mastication canine n’a plus de secret pour vous. Des origines de l’activité masticatoire aux produits à mâcher, vous êtes un véritable pro. Pour des friandises 100 % naturelles et sans additifs, la solution Kanpaw est faite pour vous !

Article écrit par Julie Kunzli

Photo par Olivia Delginiesse (The Flash Dogs)

Produit lié à cet article

Peau de bœuf extra dure

Peau de bœuf extra dure

100% Bœuf - Aucun additif  Légèrement plus dure que la peau de bœuf normale, cette friandise promet de durer encore plus longtemps pour encore plus de plaisir ! Elle conviendra parfaitement aux chiens actifs et...

Voir le produit

Ces produits pourraient également vous intéresser !

Article suivant →


Laisser un commentaire